Suprême aux noix


C

ela fait bien un mois que je ne vous ai pas présenté de recette de beau gâteau alors pour inaugurer cette année 2016, vous avez droit à la recette du gâteau aux noix de ma grand-mère, mon gâteau préféré étant petite. En plus, comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, je l’ai un peu modifié pour vous concocter une recette de gâteau qui en jette vraiment ! Je l’ai garni avec une crème pâtissière vanille et une ganache chocolat et décoré de mikados. Comment vous décrire cette recette au mieux ? Hum… Le croquant des mikados, le moelleux du gâteau aux noix, l’onctuosité de la crème pâtissière, le fondant de la ganache au chocolat. Bref, un cocktail détonant !

Bon je vous avoue que quand je l’ai fait goûter à mes invités, l’un de mes convives n’a pas trop aimé l’association avec la vanille et aurait préféré que je remplace les deux couches de vanille par une simple ganache chocolat pour obtenir un gâteau noix-chocolat. Les dix autres invités et moi avons tout de même beaucoup apprécié l’association. Personnellement je trouve que la vanille apporte un peu de légèreté et humidifie bien le gâteau aux noix qui est un gâteau sec à la base. Mais si vous avez peur qu’il y ait trop de parfums ou que vous n’aimez pas l’association vanille-noix, je vous conseille de supprimer la crème pâtissière vanille et de ne faire qu’une ganache au chocolat aux trois étages.

En tous cas, avec ce gâteau aux noix que j’ai appelé « suprême aux noix » à cause de mon côté un peu snob, vous êtes sûrs d’impressionner 🙂

Ah oui vous vous demandez sûrement pourquoi mon gâteau est en forme d’anneau ? Parce que j’ai laissé parler ma créativité d’artiste évidemment ! Non, en fait je dois vous dire que j’ai eu une mauvaise surprise quand je l’ai sorti du four. Cette recette a failli tourner à la catastrophe (c’est vrai que cela faisait longtemps que je n’avais pas réalisé ce gâteau car il y a beaucoup de noix et il m’arrive rarement d’en avoir autant en réserve) car le gâteau manquait gravement de cuisson (merci mamie de me laisser des recettes à moitié complètes, pire que les épreuves techniques de Mercotte dans le Meilleur Pâtissier c’est moi qui vous le dit !). Et donc la pâte au milieu n’était pas bien cuite. Petit problème me direz-vous ? Il en a fallu plus que ça pour m’abattre et j’ai donc découpé un disque au milieu de mes deux gâteaux. Voilà, tout de suite ça fait moins génie créatif hein ? Mais bon, les meilleures découvertes n’arrivent-elles pas par hasard ? J’ai quand même eu pitié de vous et je vous ai donné le bon temps de cuisson du gâteau donc si vous n’aimez pas mon génie créatif, vous n’êtes évidemment pas obligés de découper un disque au milieu de votre gâteau pour obtenir une forme d’anneau.

Sans attendre, je vous livre donc la recette de ce petit bijou.

suprême aux noix

  • Difficulté : Facile
  • Préparation : 1h15
  • Cuisson : 40+5+5 = 50 minutes

Ingrédients pour un gâteau de 20 cm de diamètre

  • 300 grammes de farine T45
  • 9 œufs
  • 450 grammes de sucre en poudre
  • 400 grammes de cerneaux de noix
  • 1 paquet et demi de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 boîtes de mikados au chocolat blanc
  • 2 boîtes de mikados au chocolat au lait
  • 2 boîtes de mikados au chocolat noir
  • 100 grammes de chocolat noir pâtissier
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • 250 grammes de beurre doux mou (pour la crème au beurre)
  • 250 grammes de sucre blanc (pour la crème au beurre)
  • 10 cuillères à soupe d’eau (pour la crème au beurre)
  • Pour la crème pâtissière :
  • 80 grammes de poudre à crème (type Impérial)
  • 1 litre de lait (¼ + ¾)
  • 90 grammes de sucre blanc
  •  
Préparation

Pour le gâteau aux noix :

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Battre les jaunes avec le sucre au robot jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Mixer ensuite les cerneaux de noix puis les ajouter au mélange sucre + jaunes d’œufs.

Ajouter ensuite la farine tamisée et la levure. Bien mélanger. Vous allez obtenir une texture sableuse, un peu comme une pâte à crumble.

Monter ensuite les blancs en neige avec une pincée de sel. Puis incorporer délicatement les blancs en neige à la préparation. NB : Vous allez devoir en « sacrifier » quelques-uns car la pâte est difficile à mélanger au début mais lorsque vous avez moins de mal, faites bien attention à enrober la pâte de blancs en neige sans les casser.

Couler la pâte dans deux moules de 20 cm de diamètre préalablement beurrés. Enfourner pendant 40 minutes à 190°C. Piquer les gâteaux aux noix pour vérifier qu’ils sont bien cuits. Les laisser refroidir puis découper les deux gâteaux en deux dans le sens de la longueur. Découper ensuite un cercle d’environ 7 cm de diamètre au milieu de chacun des 4 gâteaux que vous aurez obtenu pour avoir des anneaux.

Pour la crème pâtissière à la vanille :

Préparer la crème pâtissière vanille (les explications sont dans la recette du fraisier). Laisser la crème refroidir quelques minutes. Pendant ce temps, préparer la ganache au chocolat.

Pour la ganache au chocolat :

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le crème fraîche (c’est tout simple, je ne sais même pas si on peut dire que c’est une ganache mais les choses les plus simples sont souvent les meilleures non ?) en faisant bien attention à ne pas mettre le feu trop fort pour ne pas que le chocolat cuise. NB : si vous optez pour l’option avec les couches tout chocolat, triplez les proportions de chocolat noir pâtissier et de crème fraîche.

Pour le montage du suprême aux noix :

Disposer une première couche de gâteau aux noix. Etaler ensuite dessus de la crème pâtissière vanille. Disposer la deuxième couche de gâteau aux noix. Etaler ensuite une bonne couche de ganache chocolat. Disposer dessus une couche de gâteau aux noix. Réétaler de la crème pâtissière par-dessus (vous en aurez peut-être trop mais vous pouvez très bien couler le reste de crème pâtissière dans des petits pots, la stocker au frais et la déguster plus tard). Terminer par une couche de gâteau.

Pour la crème au beurre :

Préparer la crème au beurre comme je vous l’ai expliqué dans la recette de dôme framboises – mangue).

Etaler une très fine couche de crème au beurre sur tout le tour du gâteau pour y fixer les mikados. Alterner ensuite un mikado au chocolat blanc, un mikado au chocolat au lait et un mikado au chocolat noir jusqu’à ce que vous ayez fait tout le tour du gâteau aux noix. Avec le reste de crème au beurre, remplir une poche à douille et dessiner des roses sur l’anneau supérieur du gâteau aux noix.

Dégustez !

suprême aux noix
suprême aux noix

Et une photo de la coupe pour vous donner une idée !

suprême aux noix

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Suprême aux noix"

Me prévenir lorsque
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trier par:   Nouveaux | Anciens | Les plus appréciés
Annabelle
Invité

Il est vraiment superbe ce gâteau ! J’adore les noix en plus, et l’idée des mikados. Bref tout est trop beau

Elsa D
Invité

C’est vrai qu’il en jette :O :O

Michèle R
Invité

waouuuu ! sûrement une merveille !

Afternoon Tea
Invité

Absolument sublime. Je ne sais pas si j’aurai ta patience pour disposer les mikados .. mais le résultat est bluffant

Lau-Lotte
Invité

« Ce gâteau en jette » c’est bien le mot ! Il est superbe ! Les fleurs de crème au beurre donnent un aspect délicat indéniable !

toc-cuisine
Invité

très belle réalisation qui demande beaucoup de minutie et de patience ! bravo
chris

Sweet Food
Invité

Olalal ! Mais c’est quoi cette tuerie ??!! Magnifique, je t’en pique une part .

Aline
Invité

Très joli gâteau !

wpDiscuz